top of page

馃帣 Interview Last Train - Ao没t 2015

Derni猫re mise 脿 jour : 17 avr. 2020

Si les membres de Last Train ont tous 20 ans et des poussi猫res, ce serait une grosse erreur d鈥檈n conclure qu鈥檌ls d茅butent dans la musique. En effet le groupe a officiellement vu le jour en 2005 et depuis ce d茅but d鈥檃nn茅e le quatuor rock ne s鈥檃rr锚te plus : Prix Inou茂s du Printemps de Bourges, concerts et festivals un peu partout en France mais aussi 脿 l鈥櫭﹖ranger et lancement de leur propre label et agence, Cold Fame Records & Booking. De quoi devenir rapidement la nouvelle locomotive du rock fran莽ais ? Un peu t么t pour le dire, mais en tout cas Last Train semble bien lanc茅 sur les bons rails ! Rencontre avec le groupe juste apr猫s leur showcase dans le TGV Lyon-Paris dans le cadre de TGV Live, partenariat entre la SNCF et le festival Rock en Seine.



Zyva : Salut les gars. Bon d茅sol茅 mais je ne vais pas faire tr猫s original pour d茅buter : est-ce que vous pourriez pr茅senter un peu Last Train aux lecteurs de Zyva ?


Last Train : Alors Last Train on pourrait dire que c鈥檈st un groupe de rock brut et honn锚te, compos茅 de 4 personnes qui font de la musique et qui s鈥檃iment beaucoup. Voil脿, ce n鈥檈st pas forc茅ment la peine d鈥檈n dire plus !


Z : Vous avez fait beaucoup de choses par vous-m锚mes, avec notamment Cold Fame qui est 脿 la fois votre label et agence de booking (et dont les bureaux sont bas茅s 脿 Lyon, ndlr), et 莽a semble 锚tre concluant. Du coup autant j鈥檌magine que vous ne regrettez pas d鈥檃voir eu cette approche un peu Do It Yourself, autant 莽a n鈥檃 pas d没 锚tre 茅vident par moments, notamment au d茅but j鈥檌magine ?


L.T : Au contraire, tout nous est vraiment tomb茅 dans les bras directement. On a eu un h茅ritage d鈥檜n million, on a investi 100 000 et l脿 le reste est 脿 la banque ! (rires). Plus s茅rieusement, on en a chi茅, et on en chie encore aujourd鈥檋ui. Mais l鈥檃n dernier a quand m锚me 茅t茅 une bonne ann茅e : on 茅tait vraiment seuls de chez seuls et on cherchait 脿 faire nos preuves, car on avait encore tout 脿 prouver, et l脿 莽a fait quelques mois qu鈥檕n est davantage entour茅s avec notamment notre manager qui est juste l脿, ainsi que plusieurs partenaires, que ce soit pour les tourn茅es, le label et tout le reste. Donc certes on fait beaucoup de choses nous-m锚mes mais on reste conseill茅s par plein de monde et 莽a nous aide aussi 脿 avancer.


Z : Effectivement, vous avancez plut么t bien : vous vous retrouvez sur cette op茅ration TGV Live avec la SNCF et il y a 茅videmment le concert 脿 Rock en Seine dimanche (30 ao没t, ndlr), entre autres鈥


L.T : Oui c鈥檈st clair que 莽a fait plaisir d鈥檃voir Rock en Seine 脿 la cl茅 ! On a jou茅 aussi sur d鈥檃utres gros 茅v猫nements comme Garorock, au Qu茅bec aussi, c鈥檈st un peu un r锚ve de gamin qui se concr茅tise. Mais je pr茅f猫re encore me dire que j鈥檃i une quarantaine de dates sur deux mois plut么t qu鈥檜ne date importante. On est vraiment accros 脿 la tourn茅e, c鈥檈st 莽a qui nous motive le plus. Apr猫s c鈥檈st certain que d鈥檃voir Rock en Seine en fin de tourn茅e c鈥檈st super cool mais 脿 la limite on pr茅f猫re faire les 30 dates qu鈥檌l y a avant. Le quotidien de la tourn茅e, c鈥檈st vraiment 莽a qui nous fait kiffer.


Z : Et apr猫s le concert dimanche, quelle sera la suite justement ? Encore des dates, d鈥檃utres projets ?


L.T : L脿 on finit la tourn茅e d鈥櫭﹖茅 pendant laquelle on aura jou茅 dans beaucoup de festivals et on aura encore deux dates en septembre. Ensuite un tout petit peu plus tard 莽a devrait 锚tre un bel automne, avec beaucoup de concerts un peu partout en France et qui seront bient么t annonc茅s. Donc on ne fait pas vraiment de pause en fait.

Z : Oui, 莽a s鈥檈nchaine bien ! Sinon c么t茅 studio, vous aviez sorti l鈥橢P Cold Fever en 2014, est-ce qu鈥檌l y a du nouveau depuis ?


L.T : On en est toujours l脿 ! (rires) On prend bien notre temps avant de sortir un album complet, 莽a compte vraiment le premier album d鈥檜n groupe, on y accorde beaucoup d鈥檌mportance. Mais entre temps on va sortir un nouvel EP 4 titres 脿 la rentr茅e, pour faire patienter avant l鈥檃lbum qui est pr茅vu pour l鈥檃nn茅e prochaine. Je t鈥檃voue que tu as un peu d鈥檈xclu l脿. Zyva, 莽a balance du gros scoop (rires) !


Z : Voil脿 c鈥檈st 莽a qu鈥檕n veut ! Un petit mot sur le showcase en partenariat avec Rock en Seine et la SNCF maintenant : comme 莽a s鈥檈st termin茅 il n鈥檡 a pas longtemps, 脿 chaud vous avez v茅cu 莽a comment ? D茅j脿 pour se mettre en place, 莽a n鈥檃 pas d没 锚tre 茅vident vu comme l鈥檈space 茅tait r茅duit ?


L.T : Ah c鈥檈st s没r que c鈥櫭﹖ait un peu sp茅cial ! Ce n鈥檈st pas vraiment le type de configuration que l鈥檕n pr茅f猫re, surtout que depuis des mois on a pris l鈥檋abitude de jouer assez fort et sur des sc猫nes plus grandes, donc l脿 莽a faisait bizarre. Mais on tient 脿 dire qu鈥檕n est pr锚ts 脿 jouer partout et on aime bien aussi ce genre de challenge. D鈥檃illeurs on a d茅j脿 jou茅 dans des endroits o霉 on n鈥檃vait pas forc茅ment plus de place que tout 脿 l鈥檋eure. On a aussi jou茅 en festival juste avant un groupe de reggae et les gens venaient peut-锚tre davantage voir du reggae que pour nous. Mais dans tous les cas on va jouer avec les m锚mes intentions, en essayant de faire adh茅rer les gens 脿 notre live, quelle que soit la situation. Que ce soit devant 10, 1000 ou 5000 personnes, le but c鈥檈st qu鈥櫭 la fin les gens kiffent 脿 fond. Et c鈥檈st vrai que le c么t茅 challenge nous plait bien en fait.


Z : Bon, m锚me si c鈥檈st tentant, je vous 茅pargne les jeux de mots pourris Last-Train + concert dans un train, par contre j鈥檃i quand m锚me une question en rapport avec ce showcase : votre dernier voyage en train, c鈥櫭﹖ait quand et pour aller o霉 ? J鈥檈sp猫re que vous n鈥檃llez pas me dire que c鈥櫭﹖ait ce matin pour venir 脿 Lyon !


L.T : Et si, c鈥櫭﹖ait bien ce matin !


Z : 脡videmment鈥 Et avant 莽a alors ?


L.T : C鈥櫭﹖ait avant-hier. En fait on prend pas mal le train, du coup si on pouvait avoir un partenariat avec la SNCF pour avoir tout le temps des billets gratos, ce serait pas mal. Ou alors un truc style des Miles (rires) ! En fait on voyage beaucoup en van, mais comme on n鈥檈st plus tous au m锚me endroit on se rejoint tr猫s souvent en train.


Z : Vous 锚tes de Mulhouse 脿 la base, et maintenant vous 锚tes un peu dispers茅s ?


L.T : Oui, notamment entre Lyon, Paris鈥 On fait les r茅p茅ts par Skype en fait (rires !)


Z : La voil脿 la solution ! S茅rieusement, ce n鈥檈st pas trop difficile d鈥檃rriver 脿 se retrouver pour r茅p茅ter ?


L.T : Non, 莽a va. Et puis l脿 on fait surtout des concerts en plus.


Z : On va finir sur la question classique Zyva vu qu鈥檕n va bient么t arriver 脿 Paris : est-ce que vous pourriez nous donner un titre d鈥檜n artiste qui vous repr茅sente vous ou votre musique ?


L.T : En fait on 茅coute vraiment beaucoup de choses diff茅rentes, et on fonctionne pas mal par phases. Un des gars du groupe va kiffer un truc 脿 fond et on va tous le suivre car on a globalement tous les m锚mes go没ts, puis on va finir par s鈥檈n lasser et par passer 脿 autre chose. Mais il y a un truc qui nous a vraiment tous convaincus et qui continue 脿 nous plaire, c鈥檈st Go Tell Fire to the Mountain, l鈥檜nique album des anglais de WU LYF. C鈥檈st pourtant tr猫s loin de ce que l鈥檕n fait sur le plan musical mais on s鈥檡 retrouve 脿 fond et 莽a pourrait bien nous d茅finir.


Last Train, 脿 retrouver en concert 脿 Annemasse le 18 d茅cembre et 脿 Annonay le 29 janvier 2016.


馃憠 Yann B.

2 vues0 commentaire

Posts r茅cents

Voir tout
bottom of page