• pippo

Nada Surf + John Vanderslice

Transbordeur

02/03/2020



En ce début mars 2020, on est encore loin de se douter de ce qui va se passer en France ainsi que dans le monde entier, même si l’on commence à sentir un vent d’inquiétude. On est donc là ce soir pour l’un des derniers concerts de cette saison au Transbordeur, celui de Nada Surf.

Avant la prestation du combo new-yorkais, on a le droit à un très beau live d’un des grands amis du groupe, John Vanderslice, qui se présente en solo sur la scène. Le Californien nous propose un rock indé DIY, teinté d’humour et nous offre le plaisir de plusieurs featurings durant son set avec chacun des membres de Nada surf.

Après une grosse demi heure de concert, place au trio américain pour plus d’une heure et demi de pop, de poésie et de partage avec son public. Le set commence avec le tout nouveau single du groupe, So Much Love extrait de leur dernier album «Never Not Together», puis ils enchainent avec quelques bons vieux tubes tels que Hi-Speed Soul, The Plane, Killian’s Red ou encore Inside Love. Plus les années passent, plus le groupe partage son plaisir d’être sur scène avec son public en nous racontant toujours dans un français presque parfait, un tas d'anecdotes.

Le groupe passe en revue une bonne partie de leurs neuf albums pour le plus grand plaisir de la salle et conclut une première partie de concert avec un titre extrait de leur nouvel opus, Something I Should Do.

Nada Surf revient une première fois pour trois titres, Don’t Just Wait en featuring avec John Vanderslice et l’excellent Always Love. Enfin le groupe reviendra une dernière fois sur scène avec le morceau que tout le monde attend à chacun de leur concert, l'inoxydable Popular.

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas vu le groupe sur scène, et comme à chaque fois ce fût un réel plaisir de les retrouver autant pour leurs chansons que leur bonne humeur.


Kymmo


4 vues0 commentaire